Deux jours une nuit

Deux jours une nuit.jpg De retour après un arrêt maladie, dans l’usine où elle travaille , Sandra apprend qu’elle va être licenciée suite à un vote de ses collègues. Dans la balance : son licenciement « contre » une prime individuelle de 1000 €. Le temps d’un week-end – deux jours, une nuit – c’est ce dont dispose Sandra (Marion Cotillard)…pour les persuader qu’ils doivent renoncer à leur prime afin qu’elle puisse garder sa place au sein de l’équipe. Largement soutenue par son mari Manu (Fabrizio Rongione), qui se convainc et essaie de la convaincre qu’elle n’est plus dépressive, elle décide donc de faire la tournée des grands ducs et se rend tour à tour chez chacune d’entre eux.

Droit au travail, pouvoir d’achat, limite de la solidarité, dureté de la vie quotidienne : des sujets d’un réalisme saisissant qui ne laissent pas indifférent.

L’actualité dérangeante d’une classe moyenne fragilisée par la crise économique ; deux jours, une nuit ne sombre pas dans le pathétique ni dans le jugement. Pas un grand film, un film simple, une interprétation juste et sans surprise. Seule peut-être la fin redonne de la dignité à Sandra qui ne subira plus, ne s’abaissera plus. Elle sait maintenant et enfin pourquoi elle recommence à exister.

Drame de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Film de 2014 (1h 35min)

Publicités

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s