Mon prénom est peu commun, mais depuis quelques temps…

…on l’entend plus souvent.Prénom

Mon prénom est rare depuis toujours. Je m’y suis habituée. Si tant est que je l’entends, je suis toujours sûre que c’est moi qu’on appelle. Même si la voix qui le prononce m’est inconnue, singulier non ? Et comme il s’agit d’une homonyme je suis toujours étonnée de m’apercevoir que je ne suis pas la seule à le porter. Avoir un prénom rare ça donne l’impression d’être à part, de ne pas partager quelque chose avec les autres. C’est presqu’une forme d’authenticité. D’ailleurs dans ma vie professionnelle, j’ai pris l’habitude de donner mon prénom souvent seul : il se suffit. Pas besoin de l’agrémenter de mon nom de famille. Quelle prétention, n’est-ce pas ? J’ai rencontré quelques autres filles et femmes du même prénom mais pas tant que ça, trois… sûrement. Quatre ? Je ne m’en souviens pas. Il m’arrive depuis toujours de regarder les génériques de films et de me surprendre à chercher une actrice, une figurante, une technicienne qui porterait le même prénom que moi. Cela a dû arriver qu’il y en ait, je n’en garde aucun souvenir. Un soir il n’y a pas si longtemps que ça, je reçois un sms d’une copine, qui m’annonce que « ce soir, y’a ta série à la télé ! ». Ma série, comment ça, je n’ai jamais parlé de mes penchants télévisuels avec elle ! Je consulte le programme et là ! Oui ! C’est écrit noir sur blanc sur mon portable ! Un téléfilm dont le titre de la série se résume à mon prénom. Non mais qu’est-ce qui leur prend ? C’est même pas un prénom en vogue, d’ailleurs il ne l’a jamais été. Bon je passe à autre chose, c’est pas parce qu’une série porte mon prénom, que ma vie va changer quand même. D’ailleurs, je ne vais même pas la regarder cette série, il me faudrait un peu plus d’argument pour m’y attarder. La semaine passe… un après-midi, pas comme les autres, je suis devant mon écran, je n’ai pas envie de me mettre sur quelque chose de sérieux, je n’ai pas envie de travailler. Tout au plus, j’ai envie de me distraire avec un film léger. Replay ! C’est utile le replay non ? Et sur quoi je tombe presque par hasard ? (auquel je ne crois pas du tout soit dit au passage), sur le téléfilm de mon prénom ! Voir ça ou autre chose, et puis je viens d’appuyer sur « play ». Qui s’y frotte…Ouf ! L’héroïne est sympathique, un peu coincée mais pas sur tout, mais surtout elle est sympathique. Ouf ! Elle est jolie et cultivée. Ouf ! Elle a en apparence le contact et l’intelligence facile. Ouf ! Elle exerce un métier agréable et s’intéresse aux autres. Bon y’a bien un bémol dans sa vie sentimentale, mais je suis sûre que rien n’est perdu. Avec un prénom comme le mien, euh ! Comme le sien, ça va s’arranger ce léger problème vis à vis de la gente masculine. Forcément, oui oui ça va s’arranger. Je respire de soulagement, mon prénom aurait pu finir en haut de l’affiche comme ce film dont l’héroïne vit un cauchemar du début jusqu’à la fin.

Moi aussi j’ai un prénom peu commun, un peu désuet mais qui revient à la mode. Je l’aime bien mon prénom, il est facile et très court. Même les tous petits le prononcent facilement. Tellement il est aisé de le zozoter (le verbe n’est pas choisi par hasard, auquel je ne crois pas, j’insiste). Je n’ai pas besoin de surnom tellement il est mignon mon prénom. Il n’évoque rien, ne ressemble à aucun autre et on ne l’entend pas à tous les coins de rue. Puis soudain, une marque célèbre s’en mêle et voilà que mon prénom est associé à une automobile. Le voici tout à coup banalisé, dans la bouche de tous les vendeurs des concessions de la marque qui espèrent bien faire augmenter leurs ventes grâce à lui ! Ah ! Mais qu’est-ce qu’il a ce constructeur français à affubler ses voitures de prénoms féminins, ça devient une manie ou quoi ? Voilà que nous sommes deux sur le marché maintenant !

Mon prénom n’est pas celui d’une figure célèbre au féminin, reine, artiste, scientifique ou de « je ne sais quelle » qui a put le porter. A l’origine c’est un prénom féminin hébraïque et biblique, puis il a voyagé jusqu’au Nigeria où il est adopté… au masculin. Il est d’ailleurs devenu célèbre grâce à un artiste musicien et chanteur. Il est porté depuis une décennie aussi bien par les petites filles que les petits garçons. Toutefois, une fois prononcé le féminin l’emporte au vu de sa résonance…

…pour une fois n’est pas coutume !

 

Publicités

One Reply to “Mon prénom est peu commun, mais depuis quelques temps…”

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s