Petit portrait désordonné

J’aimerais que Dieu me dise en m’accueillant :

« Alors tu repars quand ? »

Si j’étais une pièce de la maison, ce serait un boudoir ou un atelier.

Si j’étais un parfum de glace, ce serait le café.

Si j’étais un fromage, ce serait tous et aucun en particulier. Je les déguste  : sans pain, crus, cuits « façon raclette », en assiette dégustation, et à n’importe quel moment de la journée et de la nuit. Un fromage en entier, c’est possible aussi « même pas peur ! ».

Si j’étais une devise, ce serait : « Il en faut peu pour être heureux  ! mais aussi « En toute simplicité ! et encore « A fond les ballons ! ».

Au volant, quand je suis seule dans la voiture, je n’hésite pas à me lâcher : « Pu@*&# » pour tous les jours, « Con#&]* » (mais aussi au féminin), « Coui*!&¤ de la Lune » quand je suis avec mon fils et « ça commence à mes casser les coui& »*$ » dans les grandes occasions.

En illustration sur un nouveau billet de banque : « Moi pardi ! »

Je crois en moi la plupart du temps. En l’honnêteté, la gentillesse et l’authenticité.

Si j’étais des qualités, ce serait « optimiste et joie de vivre », ce qui me caractérise le plus. Mon perfectionnisme et mes rares coups de gueule. Ma naïveté que j’adore et déteste tout à la fois.

Si j’étais des films, des séries, ce serait X-files, Jason Bourne, Person of interest, Vol au-dessus d’un nid de coucou pour Jack, presque tous les Sherlock Holmes, les Marvels et Comics, Heat pour les cascades, et Bob, et plein d’autres que j’oublie…

Le son de l’eau me détend sauf celui de la chasse d’eau. Les 2 roues qui passent à fond les ballons et qui ont le pot d’échappement coupé me font grincer des dents : je pourrais les tuer à coups de lance-rocket à distance !!!

Je suis Vierge ascendant Verseau.

J’aurai pu être grand reporter, écrivain, photographe, architecte, usurpatrice comme le talentueux M. Ripley mais ça c’est pas un métier, c’est du délire.

J’aime tous les roses sauf le « rose couleur fille ».

J’aimerais avoir le don d’ubiquité ou d’invisibilité.

Ce que j’apprécie chez mes amis, c’est leur amitié.

Mon occupation préférée dépend de mon humeur et du moment. Je n’ai aucune idée de ce en quoi j’aimerais être réincarnée… en moi. En mieux peut-être.

J’aimerais que Dieu me dise en m’accueillant : « Alors tu repars quand ? »

Publicités

6 Replies to “Petit portrait désordonné”

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s