Le retour de Jason Bourne ! Ah enfin ! ou presque…

JB 2016

Dans la peau de Marjorie

Jason Bourne/Matt Damon est en forme, c’est le moins que l’on puisse dire. Quelques années de plus, ses traits ont pris de la maturité tout à son avantage, son physique est plus acéré. Le film démarre fort avec des combats de rue. Je m’suis dit que j’avais de la chance de reprendre les aventures de Jason Bourne un soir d’été dans une superbe salle de cinéma en Provence… J’attendais donc avec impatience… et là !!!

Des poursuites à grand spectacle et à n’en plus finir, (quoiqu’un peu confuses visuellement au vu du choix de cadrage technique) avec un son à fond les ballons dans les oreilles ! Le scénario tombe dans la facilité dès le départ. D’accord, le spectateur sillonne le monde et les réseaux informatiques ultra-technologiques : le tout sur fond de crise européenne. D’accord, les scènes de guerre civile sont bien cadrées et réalistes et donnent de la consistance au film. Ce n’est pas suffisant… pas pour moi…

J’ai cherché sans les trouver, les finesses des jeux psychologiques entre les personnages des épisodes précédents ? C’est vraiment là que le bât blesse. Une Heather Lee/Alicia Vinkander (encensée par la critique) bien pâle comparée à Pamela Landy. Carriériste et piètre manipulatrice, elle se prend à son propre jeu que Bourne n’a aucun mal à déjoué.

On continue avec un complot dans le complot qui frôle la caricature et le déjà vu et revu. Sur fond de « Zuckerberg/Gates et scandale Snowden » emmêlé dans les nébuleuses de la CIA, Riz Ahmed/Aaron Kaloor arrive à sortir du piège à temps. Ouf ! Enfin un qui sait éviter de justesse les grossières manipulations de la CIA. Vincent Cassel n’a vraiment pas là son meilleur rôle, on croirait Terminator à la recherche de Sarah Connor. Je me suis demandée si je ne l’avais pas loupé un épisode précédent puisqu’il sort du passé comme par enchantement. Tommy Lee Jones est dans son rôle sans plus, je l’ai apprécié plus percutant. Julia Stiles/NickyParsons n’a que le temps d’effleurer l’écran, dommage ! Toutefois, cela nous permet d’échapper à une langoureuse histoire d’amour et d’aventures qui aurait pu naître mais qui n’aurait vraiment rien apporté à la quête de Jason Bourne. Tout le monde se fait « buté » !!! C’est lassant et je me suis demandée s’il y aurait un survivant à la fin ou si Matt Damon finirait par cultiver des patates avec l’ultra haute technologie comme dans « Seul sur Mars ». Car, il faut bien le dire : à peine le générique de fin éclatant l’écran… on se questionne : de quoi pourrait être fait le prochain Jason Bourne tout en espérant qu’il ne serait pas aussi simpliste et « grand spectacle » que celui-ci !

A quand le retour du vrai et bon Jason Bourne comme on y était habitué et comme on l’aime ?

Dans la peau de Joanna

Jason Bourne, l’agent secret du pauvre (ce n’est pas moi qui le dit)

Je rebondis sur le titre d’un article de magazine (que je ne citerai pas) qui compare Jason Bourne à James Bond (même s’ils ont les même initiales), en demandant qui est le plus fort, mais quelle hérésie ! Rien de nouveau, on compare aussi Star wars et Star trek… Attendre presque 10 ans pour un film qui ne mérite pas d’être vu au ciné (mais bien devant sa télé), pour voir notre espion amnésique (mais plus tant que ça) se faire manipuler encore et encore sans vraiment rien gagner (ah si, il est de retour sur le sol américain), pour avoir mal au crâne de trop de « vitesse » de certaines scènes… ça fait beaucoup. Je suis déçue, même si j’ai passé un agréable moment. Cet épisode est superflu, à mon humble avis, rien de particulier n’est apportée à l’histoire. Je n’arrive même pas à savoir comment sera abordé le prochain épisode (parce-qu’il y en aura bien un…). Moi, ce que j’aime dans ce genre de film, c’est de ne pas m’identifier au personnage. Même si, petite, je voulais être agent secret (mais c’est une autre histoire), je veux « rêver ». La vie d’un agent secret est pleine de mystères, de rebondissements (positifs et/ou négatifs), on l’admire…Jason Bourne me fait pitié…

Allez le voir quand même si vous n’avez pas vu les précédents.

Cela vous donnera au moins l’envie de faire un retour en arrière dans la vie de Jason Bourne !!!

Ce sera toujours ça de gagné !!

Publicités

One Reply to “Le retour de Jason Bourne ! Ah enfin ! ou presque…”

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s