L’effet Haïku : 3 petits vers japonais

En séance collective ou seul, cet art japonais a le succès grandissant. Ces petits poèmes de 3 vers ont des vertus insoupçonnées.

Fixer le moment présent. Renforcer sa concentration. Exprimer sa gratitude.

Accueillir ses émotions. Les exprimer. Prendre du recul. Accueillir la solitude.

Faire silence en soi.

La lecture et l’écriture de haïkus intensifient le sentiment d’existence. Muni d’un carnet et d’un stylo, tout le monde peut expérimenter cet art japonais, et se mettre à l’écoute de ses sens. Les haïkus nous permettent de goûter pleinement à l’instantanéité et de laisser filer les regrets.

Voici l’un des plus célèbres haïkus japonais, écrit par le premier des quatre maîtres classiques, Bashō :

Un vieil étang et
Une grenouille qui plonge,
Le bruit de l’eau.

Paul Eluard signa onze haï-kaïs sous le titre collectif Pour vivre ici, onze haï-kaïs (1920).

A vous de jouer !

 

 

Publicités

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s