« Mon carnet de route » : salon de la photo 2016 du 10 au 14 novembre

La dernière (et seule fois d’ailleurs) que j’y suis allée c’était en 2012. J’y étais avec mes deux acolytes préférés, on a fureté de stand en stand, vu les différentes expos, profité des cadeaux, bien ri, parce-qu’on rigole toujours beaucoup, hein… mais c’est tout. Ce qui a changé depuis la dernière fois, c’est que j’ai envie de comprendre, d’apprendre, de m’améliorer. J’ai investi dans un nouvel appareil photo. J’ai mis des mois à choisir. Mais cette année, on est motivé : nous y allons le samedi 12, au taquet avant l’ouverture, voici le programme de la journée (absolument pas objectif, il est fait selon ce que j’ai envie de voir !). En bleu, mes incontournables !

Dans ses actus, le salon de la photo met en avant plusieurs éléments dont trois qui m’attirent plus particulièrement :

  • les zooms 2016 du public et de la presse photo : Julien Coquentin, infirmier et photographe, lauréat du zoom de la presse  photo, et Stanley Leroux, photographe pro, lauréat du zoom du public.
  • la grande expo : Jean Marquis, un regard lumineux. Photographe français né en 1926 à Armentières (Nord), passé chez Magnum, Time Life et le New York Times, présente dans un premier temps une œuvre humaniste, représentant des artistes, des politiques, la rue et le cinéma. Entre les années 50 et 60, il a sillonnée la France pour se tourner vers la photographie plus contemplative du monde du travail et de l’industrie. Il doit ses débuts à un autre photographe emblématique qu’est Robert Capa, qui le fait intégrer Magnum. Armé d’un Leica, acheté à Henri Cartier-Bresson, il débute sa carrière de photo-reporter. Jean-Marquis a beaucoup photographié Paris, de jour comme de nuit. Influencé par le théâtre et le cinéma, il photographie tous les lieux où Louis Aragon et Elsa Triolet ont déambulé. Il naît alors de la collaboration Marquis-Aragon un livre « Il ne m’est Paris que d’Elsa » (1964 aux éditions Laffont) retraçant tous les lieux où les amoureux ont déambulé.
  • le coin des photographes : galerie où les amateurs, comme les pro, peuvent exposer leur travail dans un espace dédié.

C’est la que les choses sérieuses commencent, on passe aux expos et aux conférences :

  • exposition de la MEP  : Raymond Depardon, la ferme du Garet. Livre où Depardon nous narre son enfance et son éveil à la photographie. Il y rend hommage à ses parents agricultures, et à la vie rurale entre 1950 et 1970.
  • la photo dans tous ses états :
    • espace « argentique » : un espace dédié à cette technique pour une mise à l’honneur en 2016 en partenariat avec l’association Dans ta cuve.
    • la photographie culinaire en partenariat avec le Festival International de la Photographie culinaire
  • Agora du Net :
    • 14h : tendance strobist et studio de rue, comment sculpter la lumière
    • L’A3PF présente pour la septième année consécutive le meilleur de la photographie européenne chez les pro avec 15 lauréats (thématiques allant de la photo animalière à la photo culinaire)
  • Compétente photo :
    • 10h30 :  studio. Bien utiliser vos boîtes à lumière
    • 12h : droit à l’image
    • 16h : photo noir et blanc. Destination New York.
    • 17h : droit, statuts et vente : questions/réponses
  • La chambre rouge : une expo de photographes émergents sur le thème « Red is all around »
  • Fisheye : 15 h le renouveau du photo-journalisme : quelle est la part d’engagement ?
  • Fédération photographique de France (FPF) :
    • 10h30 : colorimétrie
    • 11h30 : studio
    • 14h : prise de vue
    • 15h : prise de vue culinaire
    • 16 h :droit d’auteur et droit à l’image : les bons réflexes au quotidien !
  • Le monde de la photo.com :
    • 10h15 et 14h15 : Lightroom
    • 11h30 : photo de rue
  • Normal : Normal magazine est une publication trimestrielle consacrée à la photo d’art orientée nue
  • Photo magazine : les visiteurs sont invités à se faire tirer le portrait comme jamais !
  • Polka :
    • 11h-12h : fais ta couv’
    • 12h30-14h30 : votre portrait instantané signé Lomo

Je ne ferai pas tout ce programme, déjà parce-que je n’en ai pas encore discuté avec mon binôme 683.fr et aussi parce-que je ne pourrai pas être sur toutes les animations.

En tout cas, restez branchés, vous aurez un retour sur notre visite à ce fabuleux salon !

 

 

Publicités

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s