Le goût fumé du thé

Ding ! Dong ! Fait le lapsang souchong

Quelle bénédiction ce thé, puissant, fumé

Noir, fort, je l’adore ! Je l’adore !

 Chaque goutte sur ma langue

Me rapproche de ce bonheur, ravageur

Publicités

One Reply to “Le goût fumé du thé”

  1. Un haïku à 5 vers… une version occidentale vient de naître ! L’écriture est toujours bénéfique. On se retrouve, on se concentre, on s’exprime. Un moment à soi est toujours un moment privilégié ! Allez on se lance !

    J'aime

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s