Les premières émoticônes au MoMa

Les collections du Museum of Modern Art (MoMA), à New York, ce sont enrichies de 176 pièces originales : des œuvres de 12 x 12 pixels. Il s’agit de la première série d’émoticônes (emoji en japonais), créés par le designer Shigetaka Kurita, entre 1998 et 1999.

Shigetaka Kurita travaillait pour l’opérateur de téléphonie japonais NTT Docomo, qui développe « i-mode », un service web pour téléphones. Ne pouvaient être transmis que de faibles quantités de données, et les écrans de téléphones ne permettaient qu’un affichage très réduit de caractères. Shigetaka Kurita propose alors de créer des images schématisées de petite taille :  les 176 émoticônes.

Le succès est fulgurant.

Les autres opérateurs japonais copient très rapidement le concept. Il faudra cependant attendre 2010, et l’arrivée des émoticônes dans le standard unicode, pour qu’ils connaissent un succès planétaire.

Publicités

One Reply to “Les premières émoticônes au MoMa”

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s