Je change de vie… je déménage !

20161226_133238Comme vous pouvez le constater, je ne suis pas très régulière ces temps-ci. J’ai même loupé quelques rendez-vous du mardi. M’en excuserez-vous ? Vous en êtes vous même aperçu ? Vous ont-ils manqués ? J’ai une bonne excuse. Forcément : on en a toujours !

Je change de vie… enfin je change une partie de ma vie : je déménage et j’emménage dans mon nouveau chez-moi. Après trois années de transit dans un appartement douillet et ensoleillé dont le troisième étage semblait plus haut certains jours que d’autres. Je saute dans la grande aventure : enfin chez moi ! J’achète « rue de la Paix »… enfin pas tout à fait. J’investis comme disent certains. Mieux vaut un p’tit chez soi qu’un grand chez les autres. Je fais le grand saut. Oh ! Y’a pire quand même ! Un sentiment d’ivresse ou d’usure m’envahit : tout dépend des jours. La sensation de s’engager définitivement, la peur parfois de ne pas pouvoir faire demi-tour, de ne pas pouvoir revenir en arrière (de quoi et vers où ? Cela reste un mystère pour moi). La crainte de se tromper, de se piéger soi-même, de regretter, de devoir renoncer, de ne plus avancer. Autant d’incertitude et de joie s’entremêlent en se lançant dans cette nouvelle aventure… L’engagement… nous y voilà ! C’est lui, je le touche du doigt… ce besoin de tout contrôler, de tout sécuriser… ce sentiment de liberté qui m’échappe un peu et qui se confirme à la fois dans cet engagement matériel que je prends. La peur de je ne sais quoi qui stimule et paralyse en même temps, elle qui galvanise pourtant et qui me rend mon âme d’enfant,  j’en aurai presque des papillons dans le ventre ! Bon n’exagérons rien !

Et Ler… Mer…, et Cast…(où y’a pas tout ce qu’il faut d’ailleurs) et Bric… (où tout n’est pas moins cher), j’en connais les rayons presque par-coeur. Je pourrais vous faire une visite guidée et vous tendre mon chapeau à la sortie : « n’oubliez pas l’guide siouplait ! » que j’vous dirai ! Le bricolage, l’aménagement, anticiper sur l’agencement (parce que quand on investit on fait quelque travaux). Tout ça ne m’intéresse pas plus que ça, mais faut bien s’y mettre quand on n’a pas les moyens de s’offrir an « head works ». Les artisans, spécialistes du bricolage et de l’aménagement et moi ne parlons audiblement pas le même langage : il m’a donc fallu un temps d’adaptation. Passé ce « sale moment », j’ai bien compris que ce qui est évident pour moi ne l’est pas pour eux. Nous n’avons pas les mêmes notions. « Oh ! La ! La ! Y’a du travail ma p’tite dame… » : petite phrase professionnelle répétée à outrance pour vous faire comprendre que la douloureuse porte bien son nom. Et surtout pas les mêmes notions financières, nous ne partageons. Ce qui est peu pour l’un, ne l’est pas pour l’autre ! Voici donc pourquoi je n’assure pas mes rubriques sur 683.fr depuis quelques semaines. Mais sans doute ne vous en étiez-vous même pas aperçu(e)s…

Publicités

One Reply to “Je change de vie… je déménage !”

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s