Qui est la grande prêtresse de la soul ?

Nina Simone, de bien entendu…
(née Eunice Kathleen Waymon le 21 février 1933 à Tryon aux Etats-Unis), disparue le 21 avril 2003 à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), cette diva en colère à la présence fière, sérieuse, fine, tient son originalité de l’isolement complexe qu’a été sa vie.
Ecoutez cette voix grave et envoûtante, son jeu de piano finement orchestré… cette artiste fascinante, singulière et championne-militante radicale de la cause féministe-noire, n’a cessé d’inspirer les jeunes générations de chanteurs et chanteuses.

James Baldwin soufflait, à l’oreille de la musicienne,
quand le « blues » (ah ! ah !) la prenait :

 » C’est le monde que tu as créé, Nina, maintenant tu dois l’habiter « 

 

www.ninasimone.com

 

 

Publicités

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s