Et si on s’offrait un p’tit plaisir au quotidien ?

Que faire pour qu’une banale journée se transforme ? Rien, il n’y a définitivement rien à faire… du moins, rien à faire d’intentionnel. Ah ! Si ! Justement ne rien faire intentionnellement. Et là on tourne en rond, je vous l’accorde. C’est pourtant vrai, ce que je peux faire ne doit pas être prémédité, concocté, arrangé. Cela doit venir spontanément sans y réfléchir, sans y penser ! Je dois le faire, c’est tout… instinctivement. Comment dire : comme cela très spontanément : je fais, je vois, je subis sans forcément interagir. Et là comme par enchantement, naturellement la magie agit. Au bon endroit, au bon moment, les choses se font tout simplement. Ce détail qui en reste un donne à cet instant une autre dimension, une autre saveur. Chaque jour peut, comme cela, sur cette pensée, trouver son moment de grâce. Il suffit juste d’être attentif, bienveillant, observateur. Il suffit juste « d’être ». Savoir donner et aussi savoir recevoir, ce qui contrairement à ce que la pensée commune insuffle n’est pas si simple que cela. Recevoir ce n’est pas attendre de l’autre, c’est accepter qu’il n’y ait rien en retour puisque l’on ne s’attend à rien. Et c’est aussi ne pas savoir ce que l’on va recevoir ni quand.

C’est dans la magie de l’instant qu’il faut savoir apprécier le présent juste pour ce qu’il est : un moment de bonheur. Je vous souhaite une belle semaine remplie d’instants magiques. L’important est autant de s’en apercevoir que de les vivre. A bon entendeur, prêtez attention au bonheur !

Publicités

Commentissimi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s